ACCUEIL

ACTUALITÉS

PROCHAINE CONFÉRENCE PESTICIDES

Reptiles, pesticides et destruction des paysages

Les reptiles sont des durs à cuire. Les serpents et les tortues notamment. Ils vivent longtemps, se contentent de peu et ils grandissent toute leur vie. Par ailleurs ils sont sédentaires. Ces qualités en font de bons témoins des changements de l’environnement – de véritables archives vivantes qui donnent des informations géographiques beaucoup plus précises que les oiseaux ou les mammifères trop vagabonds. Ils enregistrent dans leurs tissus les molécules que la nature ou l’homme déchargent dans les milieux. Métaux lourds ou produits de l’industrie par exemple. Nos suivis en France et à l’étranger montrent deux résultats principaux. Premièrement les serpents et les tortues révèlent des contaminations parfais impressionnantes des milieux aquatiques et terrestres. A chaque fois l’homme semble être le responsable, c’est indiscutablement le cas pour les pesticides ou les PCB. Deuxièmement, leur disparition montre que la destruction des habitats est peut être encore pire que la pollution. Ces animaux sont aussi de bons indicateurs de la qualité des milieux, il s ne vivent pas seuls dans les écosystèmes. Pris en étau entre Charybde et Scylla les serpents ont les victimes d’un désastre pourtant évitable.

Avec Xavier Bonnet directeur de Recherche au CNRS

Salle des association 48 rue Rouget de l’Isle Niort

La Boutonne de Chizé à Availles sur Chizé

PROTÉGER ET SENSIBILISER À LA PRÉSERVATION DE LA RESSOURCE EN EAU

L’APIEEE est une Association de Protection, d’Information et d’Études de l’Eau et de son Environnement dans les Deux-Sèvres depuis 1990. Elle œuvre pour la préservation des rivières et des zones humides, pour permettre à tous un accès à une eau de qualité, de la production (sources) jusqu’à la consommation (robinet). Elle informe et sensibilise les citoyens sur la préservation des quantités de ressources en eau, pour une meilleure gestion de la ressource en eau comme un bien public et universel. L’association constitue un réseau d’alerte et de vigilance sur la ressource en eau dans le département des Deux-Sèvres. Elle participe aux études à caractère scientifiques sur la qualité (agression et pollution d’origine chimique) et la quantité (prélèvements et consommation). Elle participe à de nombreuses commissions de gestion de l’eau et partage ses études pour mieux sensibiliser les citoyens à la préservation de la ressource en eau.

L’APIEEE développe des actions de sensibilisation et un volet pédagogique au travers d’actions sur les territoires et l’animation d’un Club Nature à Chizé sur l’eau et son environnement depuis 1995 et membre de la Fédération nationale de CPN. L’association est engagée  dans l’Éducation à L’Environnement et un Développement Durable, membre de France Nature Environnement, du réseau d’associations de protection de la nature comme Deux-Sèvres Nature Environnement et Poitou-Charentes Nature. Elle participe aux collectifs CARG’EAU et GRAINE Poitou-Charentes.

Association loi de 1901 sans but lucratif, l’APIEEE rassemble depuis 1990 des citoyens préoccupés par la raréfaction de l’eau des cours d’eau des Deux-Sèvres, comme durant la saison estivale avec la multiplication de l’irrigation et des prélèvements agricoles. L’APIEEE œuvre en toute indépendance grâce à un réseau de près de 300 bénévoles et sympathisants ainsi que 2 salariés pour les animations pédagogiques.

L’association est agréée par l’Etat au titre de la protection de la nature (art. L.141-1 du code de l’environnement) par arrêté préfectoral du 6 juillet 1994.

Liens amis…