ACTUALITÉS

DERNIÈRES ACTUALITÉS

 

ACTUALITES SUR LES RESERVES DE SUBSTITUTION OU BASSINES

_________________________________________

Le collectif inter associatif qui lutte contre ce projet depuis des années a décidé de déposer un recours au Tribunal Administratif. Cette action a un coût. C’est pourquoi le collectif lance un appel à dons ICI.

Enfin, l’enquête publique sur les 24 bassines de la Boutonne est en cours jusqu’au 16 mars. Il est important de donner son avis même si vous n’habitez pas dans une des communes concernées. Voir ICI comment participer.

 

 

Un Grand rassemblement a eu lieu à Mauzé  le 4 mars pour protester contre un projet financé par des fonds publics pour des intérêts privés, un projet injuste socialement (seulement 5%  d’agriculteurs auront accès aux bassines), un projet qui engage les agriculteurs et la société pour 20 ans, un accès à l’eau donné sans éco conditionnalité, une fragilisation de nos rivières et de nos ressources en eau potable…

2200 personnes se sont mobilisées. De nombreuses personnalités étaient présentes et l’événement a eu une couverture médiatique nationale.

Merci à ceux qui se sont déplacés et rendez-vous au Water stock 3  (en préparation fin mai début juin)

Plantation de haies champêtres
Deux haies ont été plantées cet hiver :

500m à Availles sur Chizé (79170)
où a été donnée une formation de la part d’un technicien de Prom’haies “comment et pourquoi planter une haie champêtre ?”
250m aux Fosses

 

La Boutonne de Chizé à Availles sur Chizé

Aperçu du rassemblement citoyen Bassines non merci ! à Amuré le 11 novembre 2017

@ Lysiane Chupin

TÉLÉCHARGER L’APPEL…

FAITES DU BIO LES 2 & 3 SEPTEMBRE 2017

APPEL AUX BÉNÉVOLES pour la faites du Bio ! inscrivez-vous sans tarder, merci !

     POUR S’INSCRIRE…

TÉLÉCHARGEZ LE PROGRAMME DU RENDEZ-VOUS FAITES DU BIO !
TÉLÉCHARGEZ L’AFFICHE DU RENDEZ-VOUS FAITES DU BIO !


Avec le soutien de

Et la commune de Chizé

TÉLÉCHARGEZ LE PROGRAMME DU RENDEZ-VOUS FAITES DU BIO !
TÉLÉCHARGEZ L’AFFICHE DU RENDEZ-VOUS FAITES DU BIO !

CONFÉRENCE PESTICIDES DU 9 JUIN 2017

Reptiles, pesticides et destruction des paysages

Les reptiles sont des durs à cuire. Les serpents et les tortues notamment. Ils vivent longtemps, se contentent de peu et ils grandissent toute leur vie. Par ailleurs ils sont sédentaires. Ces qualités en font de bons témoins des changements de l’environnement – de véritables archives vivantes qui donnent des informations géographiques beaucoup plus précises que les oiseaux ou les mammifères trop vagabonds. Ils enregistrent dans leurs tissus les molécules que la nature ou l’homme déchargent dans les milieux. Métaux lourds ou produits de l’industrie par exemple. Nos suivis en France et à l’étranger montrent deux résultats principaux. Premièrement les serpents et les tortues révèlent des contaminations parfais impressionnantes des milieux aquatiques et terrestres. A chaque fois l’homme semble être le responsable, c’est indiscutablement le cas pour les pesticides ou les PCB. Deuxièmement, leur disparition montre que la destruction des habitats est peut être encore pire que la pollution. Ces animaux sont aussi de bons indicateurs de la qualité des milieux, il s ne vivent pas seuls dans les écosystèmes. Pris en étau entre Charybde et Scylla les serpents ont les victimes d’un désastre pourtant évitable.

Avec Xavier Bonnet directeur de Recherche au CNRS

Salle des association 48 rue Rouget de l’Isle Niort

ASSEMBLÉE GÉNÉRALE DU SAMEDI 13 MAI

Ballade naturaliste  dans l’Espace Naturel Sensible entre le verger communal et l’église de St-Romans-Les-Melle avant l’assemblée générale annuelle de l’association

FAITES DU BIO RÉCOMPENSÉE PAR LE PRIX MÉLÉAGRINE DE DSNE

31 MARS : Peut-on se passer des pesticides?

à 18h30 à la salle des associations 48 rue Rouget de l’Isle à Niort

Malgré la conscience de plus en plus forte des dangers des pesticides, la législation a du mal à évoluer. Joëlle Lallemand (docteur en biologie, présidente de l’APIEEE ) passera en revue les problèmes liés aux pesticides ainsi que les raisons techniques, économiques et culturelles qui conduisent à cet état de fait

Réserves de substitution sur le bassin de la Sèvre niortaise et du marais poitevin

  Participer à l’enquête publique…

CHANTIERS PARTICIPATIF MARAIS DE CHIZÉ

Le prochain chantier participatif marais de Chizé aura lieu le samedi 25 mars matin.

RDV : 9h, devant la poste comme d’habitude. En savoir plus…

Belle performance pour la bassine de Lusseray :

le remplissage à peine commencé met la Fontaine de Lusseray à sec…

CHANTIERS PARTICIPATIF MARAIS DE CHIZÉ

Le prochain chantier participatif marais de Chizé aura lieu le samedi 4 février matin.

RDV : 9h, devant la poste comme d’habitude. En savoir plus…

CONFÉRENCE PESTICIDES A NIORT LE 31 MARS,

31 MARS : Peut-on se passer des pesticides?

Malgré la conscience de plus en plus forte des dangers des pesticides, la législation a du mal à évoluer. Joëlle Lallemand(docteur en biologie, présidente de l’APIEEE ) passera en revue les problèmes liés aux pesticides ainsi que les raisons techniques, économiques et culturelles qui conduisent à cet état de fait

à 18h30 à la salle des associations 48 rue Rouget de l’Isle à Niort

12 MAI :  Quelle agriculture demain? vers une agroécologie des territoires
Pesticides et biodiversité. Vincent Bretagnolle, directeur de recherche au CNRS de Chizé,exposera le bilan des recherches menées sur la “zone atelier” Plaine et Val de Sèvre

à 18h30 à la salle des associations 48 rue Rouget de l’Isle à Niort

9 JUIN : Conférence reptiles et pesticides

Les reptiles vivent longtemps, sont plus ou moins sédentaires et accumulent les toxiques. Xavier Bonnet, Directeur de recherches au CNRS de Chizé, nous parlera de ces “sentinelles du milieu”

à 18h30 à la salle des associations 48 rue Rouget de l’Isle à Niort

CHANTIERS PARTICIPATIF MARAIS DE CHIZÉ

Il reste encore du travail à faire avant les gros travaux de déblaiement cet automne

Le prochain chantier participatif marais de Chizé aura lieu le samedi 25 mars matin.

RDV : 9h, devant la poste comme d’habitude.

Apportez avec vous bottes, gants, outils (hachettes, cisailles, débroussailleuse, tronçonneuse, pince coupantes, si vous en avez……) et surtout votre bonne humeur !

Pique-nique convivial tiré du sac vers 13h !

 

CHANTIERS PARTICIPATIF MARAIS DE CHIZÉ

Le prochain chantier participatif marais de Chizé aura lieu le samedi 4 février matin.

RDV : 9h, devant la poste comme d’habitude.

FIN DES PESTICIDES DANS LES COMMUNES DEPUIS LE 1ER JANVIER 2017

Les pesticides ne sont plus autorisés pour les collectivités (ni les voiries) depuis le 1er janvier 2017.

Depuis le 1er janvier 2017, les pesticides ne sont plus autorisés pour les collectivités (ni les voiries). C’est ce qui découle de la loi pour la transition écologique adoptée par l’Assemblée Nationale le 22 juillet 2015.
Cette loi -qui s’intéresse aussi entre autres choses aux sacs plastiques à usage unique, à la précarité énergétique, à l’obsolescence programmée …- prévoit une interdiction de l’usage des phytosanitaires par l’État, les collectivités locales et établissements publics pour l’entretien des espaces verts, promenades, forêts, et les voiries.

Pour en savoir plus sur la loi…

Nombreuses sont les communes qui ont déjà arrêté les traitements ne les gardant plus que pour l’entretien des cimetières.(voir notre enquête sur 40 communes du Mellois et alentour). Même pour les cimetières, des solutions existent :
A Niort, l’idée d’un cimetière écologique a fait recette bien avant l’adoption de la loi. Sachez le, si vous voulez réserver une place, il y a déjà une liste d’attente !… Pour les cimetières qui n’ont pas été conçus dès le départ avec l’idée d’un entretien écologique, des fiches techniques ont été élaborées (à consulter sur le site Terre Saine) pour proposer des solutions alternatives allant de l’entretien manuel à l’engazonnement en passant par le désherbeur thermique et la binette à roue.
A Chizé, la commune a fait appel à EDP, une société en Vendée, spécialisée dans les solutions pour les cimetières (vente de couvre sol adaptées pour les allées, les pieds de murs ou le tour des arbres, outils adaptés…). Lors de l’événement « faîtes du bio des 2 et 3 septembre dernier, l’APIEEE a invité « Humifère », entreprise artisanale d’outils destinés au jardinage et entre autres du « pousse pousse communal » pour l’entretien des cimetières.
En fait, le changement de pratiques sera plus facile dans les faits que dans les têtes. Il est, pour beaucoup de personnes, culturellement évident que « l’herbe, c’est sale ».


Pour les jardiniers amateurs, l’interdiction interviendra plus tard. En effet, la commercialisation et la détention de produits phytosanitaires à usage non professionnel seront interdites à partir du 1er janvier 2019. Mais dès cette année, les produits comme le Roundup ne seront plus accessibles en libre service. Is seront tenus sous clé et uniquement accessible après un conseil personnalisé donné par un personnel formé.

Les zones non agricoles consommaient proportionnellement plus de pesticides que les zones agricoles. Ces pesticides, utilisés par des non professionnels présentaient des risques à la fois pour les utilisateurs et les usagers. De plus, étant souvent appliqués sur des surfaces imperméables, ils étaient sujet au ruissellement et avaient un fort impact sur la pollution de l’eau. C’est donc un changement qui devrait apporter des effets positifs pour l’eau. Espérons qu’il sera suivi d’avancées dans le monde agricole également.

FILM DE AURÉLIEN PRUDOR POUR L’APIEEE


Année sécheresse?… Pas seulement! from Aurélien Prudor on Vimeo.

Merci à Aurélien pour ce petit film de sensibilisation

RETOUR SUR LES ACTUALITÉS